Canadian Macedonian Historical Society

2

Histoire des Macédoniens au Canada

clic pour regarder les agrafes visuelles

Immigration macédonienne vers le Canada

À la fin du siècle, un des plus grands groupes de colons non-Britanniques à arriver au Canada étaient des villageois des balkans, puis partie de l'empire turc. Ces premiers résidants (et leurs descendants) s'appellent Macédoniens. Ils parlent Macédonien, et ont leurs propres établissements sociaux et économiques comprenant des églises, organismes fraternels et d’entraide, et communauté des affaires localisée principalement à Toronto métropolitain et la région sud-ouest de l'Ontario.

 


1911
Premier Église Macédonienne à Toronto

1915
La famille Voino
et amis
1915
Club De Garçons
Toronto

1918
Mariage Macédonien

1921
Banquet De Zhelevo Bull’s Head Hotel

1924
Pique-nique De Zhelevo
chez Humbe
1929
Convention St.Cyril Et Methody de MPO


1934
Cyril Et Methody
École D'Église

1936
Toronto, Avenue Madison
1940
Basket-ball St. Georgel

1944
Concert pour
Soulagement De Guerre


1945
Macédonien
Équipe D'hockey
1949
Banquet De Bouf
1951
Patsko et
Son Orchestre
1950's
Krvava Svadba chez Zhelevo Hall
1958
Concert De St.Clement
1963
Soulagement
1964
Bénédiction De Base De St.Clement

Migration et règlement

La majorité de Macédoniens qui ont émigré au Canada est arrivé dans le lendemain du soulèvement d'Illinden de 1903 - une tentative héroïque mais non réussie par Macedonians de supprimer la domination ottoman.
Un recensement interne de groupe dans 1910 a trouvé environ 1090 Macédoniens à Toronto, principalement des provinces de Kostur (Kastoria) et de Lerin (Florina), les secteurs qui étaient par le passé les vilayets importants de l'empire ottoman mais est maintenant identifié comme parties de la Grèce nordique. Par 1940 lecteurs de divers almanachs politiques et nationalistes macédoniens étaient au courant qu'il y ait eu ascendant de 1200 familles à Toronto.
L'exode des Macédoniens de Grèce nordique conntinuait au lendemain de WWII et de la guerre civile grecque (1947-49). L'immigration de Vardar (autrefois yougoslave) Macédoine et Pirin Macédoine en Bulgarie a également commencé dans l'après-guerre. Cet exode s'est accéléré dans la décennie après 1960 et continue au présent. Les index de gouvernement de la population ne sont pas utiles en déterminant la grandeur de la communauté parce que les Macédoniens sont tombés sous la rubrique générale de ceux de Turquie, de Grèce, de Serbie (ou de Yougoslavie) et de Bulgarie.
Le recensement canadien le plus récent (1996), qui prévoit art de l'auto-portrait-declaration d'origine ethnique, montre 30 915 Macédoniens au Canada - le total de somme d'individus rendant des réponses singulieres- ou des réponses de groups nombreux. Bien que la plupart de la population se trouve à Toronto métropolitain, de petits groupes de Macédoniens pourraient également être trouvés ailleurs dans Ontario à Cambridge, Guelph, Hamilton, Kitchener/Waterloo, Markham, Mississauga, Newmarket, Niagara Falls, St. Catharines, Thornhill, Thorold et Windsor. Quelques sommités croient qu'il y a réellement 100-150 000 Macédoniens au Canada.
Beaucoup de premiers immigrés macédoniens ont trouvé travail industriel à Toronto, comme ouvriers ou travailleurs dans les abattoirs, les industries métallurgiques locales de feuille, ou les fonderies de sidérurgique. De ces travaux, ils ont rapidement progressé à la propriété d'un grand nombre de restaurants, épiceries et de boucheries. Les entrepreneurs macédoniens et leurs descendants eventuellement ont employé leur force numérique dans l'industrie de nourriture comme catapulte dans une variété de plus grandes et plus entreprises sophistiquées. La majorité de Macédoniens aujourd'hui sont employées dans le secteur professionnel, de secrétaire et de service de l'économie.

La vie et la Communauté sociales

La vie sociale de premiers immigrés macédoniens a tourné autour des sociétés mutuelles et bienveillantes établies sur la base du village ou du point d'origine. De tels fraternités macédoniennes et organisations bienveillantes comme Zhelevo, Banitsa, Buf, Oshchima et nombreux autres fonctionnant à Toronto sont devenus les entrepôts valables de la camaraderie, de l'information du travail et des stratégies de chantier.
Dans l'après-guerre les sociétés macédoniennes d'avantage se sont transformés en les clubs sociaux et nationaux, jouant un rôle pendant que les centres de la culture immigrée en tant que les conditions et revenus du travail des membres devenaient englobés sous les rubriques de la compensation de sécurité sociale et d'ouvriers.
Depuis 1970, la population macédonienne s'est développée et sert maintenant un certain nombre d'intérêts et de besoins spéciaux. Un certain nombre d'affaires et d'associations professionnelles ont été établies comprenant la cage macédonienne canadienne de restaurant, qui a été fondée en 1979 ; les affaires macédoniennes canadiennes et l'association professionnelle (1992) ; et l'association de professionnels canadienne macédonienne de santé, autrefois Society médical canadien macédonien (1992). La jeunesse et les groupes d'étudiants incluent l'association macédonienne de la jeunesse canadienne, qui a été fondée en 1992 ; l'association de Ryerson d'Students macédonien (1992) ; et l'association des étudiants macédoniens à l'université de Toronto, qui a été accordé l'identification officielle comme groupe de campus d'université en 1989.

Religion, vie culturelle et éducation

Les Macédoniens appartiennent à la branche orthodoxe orientale du christianisme. Ils ont établi l’Église de Cyril et de Methody à Toronto en 1910. Elle a uni des immigrés de beaucoup de différents villages dans une communauté religieuse simple.
Les premiers immigrés vers Toronto et leurs descendants ont fondé deux églises additionnelles qui sont sous la juridiction spirituelle du patriarche en Bulgarie ou font partie d'un diocèse bulgare dans l'église orthodoxe en Amérique. Ils sont l'église orthodoxe Macedono-Bulgare de St-George, qui a été fondée en 1941, et l'église Macedono-Bulgare de trinité sainte, qui a été fondée en 1976.
Les arrivées d'après-guerre vers le Canada ont plus tard fondé les paroisses orthodoxes macédoniennes sous la juridiction spirituelle du synode métropolitain et saint de l'église orthodoxe macédonienne dans Skopje. Elles sont comme suit : St-Clement of Ohrid, qui a été fondé à Toronto en 1962 ; St-Dimitria of Solun, qui a été fondé à Markham en 1992 ; St-Ilija, qui a été fondée à Mississauga en 1979; St-Sunday, qui a été fondée à Ajax en 1993; et St-Naum of Ohrid, qui est situé dans Windsor.
La communauté a également créé un certain nombre de journaux de groupe, d'émissions télévisées par radio et, de troupes de folkdance, d'organisations sportifs et de sociétés historiques et littéraires.
Les journaux incluent Makedonska Tribuna/Macedonian Tribune, la voix hebdomadaire du Macedonian Political Organization (Patriotic depuis 1952) qui a été fondée à Indianapolis, Indiana, en 1927; Les United Macedonians, la publication trimestrielle des United Macedonians of Canada, est édités à Markham; et la revue mensuelle, Makedonija/Macedonia fondée en 1984 et est éditée à Scarborough.
Les programmes par radio incluent Glas od Makedonija/Voice of Macedonia, les programmes de Makedonski Svet/Global Macedonia et de Makedonski Zrak/Macedonian Ray. Les émissions de télévision incluent Makedonska Narodnost/Macedonian Nation et Makedonski Koreni/Macedonian Macedonian Heritage.
Les enfants des immigrés macédoniens sont intégrés dans le courant principal de la vie culturelle canadienne, et figurent également en évidence dans les domaines professionnels de la loi, la médecine, la science et la technologie, l'éducation, les sports et la récréation, et les arts et l'industrie de divertissement.
La langue macédonienne appartient au groupe slave du sud de langues. De divers dialectes de la langue sont parlés et maintenu dans la maison et la langue littéraire est enseigné aux enfants dans des classes de langue d'héritage de la communauté et d'école.
Lecture suggérée en anglais: R.F. Harney et Harold M. Troper, Immigrants: A Portrait of the Urban Experience, 1890-1930 (1975) ; Harry V. Herman, Men in White Aprons (1978); Lillian Petroff, Sojourners and Settlers: The Macedonian Community in Toronto to 1940 (1995).
Lisex un des romans canadiens véritablement grands, In the Skin of a Lion par Michael Ondaatji, au sujet des travailleurs macédoniens au Canada urbain dans les années 1920.

Avec la permission de l'auteur, Dr. Lillian Petroff

[Sojourners and Settlers: The Macedonian Community in Toronto to 1940]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

La société historique macédonienne canadienne est une organisation sans but lucratif et charitable, fournissant tous les Canadiens une perspective sur l'histoire et la culture macédoniennes.
Notre objectif est de développer la fierté et la conscience parmi nos membres et au sein de la communauté canadienne entière quant derrière à qui nous sommes, d'où nous sommes venus, et où nous allons.
La société historique est soutenue par des volontaires et placée par des événements et des donations programmés. Si vous voudriez soutenir la société en faisant une donation svp cliquez ici.

 

Highlights

Translating the Balkans

Prof. Christina Kramer

Including book launches for
"My Father's Books"
"The Time of the Goats"
"Freud's Sister"

March 3, 2013

Republic of Macedonia Consul General

July 2012

Macedonian Open Golf Tournament 2012

z

Happy 70th

The Best Promoter of Macedonia

Children of the Greek Civil War

By Loring M. Danforth and Riki Van Boeschoten (Feb. 12, 2012)

Happy 20th Anniversary

CMHS

November 11, 2011

Skype Lecture from Macedonia

Reassessing the Demotic Text of the

Rosetta Stone

May 11, 2011

"Let me tell you a story..." A Symposium of Immigration to Canada 2010

"Get to Know Us" A documentary film about the history of the Jews in Macedonia. Directed by Marjia Makeska. Overview with Dr. Christina Kramer. 01/24/10

cm

Artist Michael Close and the Canadian Macedonian Historical Society donate art work to the Prime Ministers of Canada and the Republic of Macedonia

The Creation of the Macedonian Literary Language - Dr. Kosta Peev - Author of Lexicon of Macedonian Dialects from Southeastern Aegean Macedonia
Canadian Macedonian Artist Michael Close - on his work and Mother Teresa. 
BOOK LAUNCH - "Macedonia and the Macedonians - A History" By Professor Andrew Rossos - 2008
1913 Treaty of Bucharest (Macedonia’s Partition) By Risto Stefov May 19, 2008
BOOK LAUNCH - "Men in White Aprons" - November 25, 2007
"Let me tell you a story..." A Symposium of Immigration to Canada 2007
Video Interview with Alex Gigeroff July 2006 
Men in White Aprons - Lecture by Professor Harry Herman 2006 » 
Grand Opening of the CMHS Library and Resource Centre 2005 »
Em Baba Em Nevesta, Lecture by Dr. Kathy Dimitrievski 2005 »
The Prize Winning Documentary "The Children of 1948" 2005 »
Carabram Multicultural Festival in Brampton, Ontario 2004 »
25th Anniversary of Canadian Macedonian Place - Lecture with Olga Naumoff and Sotir Nitchov 2004 »
World Premier of the Documentary - "Just Arrived" 2004 »
JSG Gandeto - The Ancient Macedonians and Ancient Greeks 2003 »
Lerin Society's Annual Picnic 2003 »
Open Doors Event at the Toronto Archives 2003 »
Ceremony Commemorating the Death of Gotse Delchev 2003 »
Historical Society's Annual General Meeting 2003 »
Kramer, Stoymenoff: Language and Identity in the Village of Vrbnik 2003 »
Special Showing of "Dust" with Director, Milcho Manchevski 2003 »
Rossos: The Macedonian Question and Instability in the Balkans 2003 »
Stefov: When Bad Things Happened to Good Macedonian People 2003 »
Macedonian Kolede Costume Ball 1996
From Baba's Hope Chest Macedonian Treasures in Canada 1995
First Annual Banquet 1993
 
CANADIAN MACEDONIAN HISTORICAL SOCIETY - Copyright All Rights Reserved
850 O'Connor Drive Toronto, Ontario CANADA M4B 3L6 Phone/Fax: (416) 755-3117
Web: www.MacedonianHistory.ca | E-mail: info@MacedonianHistory.ca | Terms of Service
Charitable No. 141146001RR0001 CRA: www.cra-arc.gc.ca/charities